La météo à Lucerne

Le responsable météo du SwissCityMarathon avec les prévisions pour l'été 2019

Comment l'été 2019, encore une fois si chaud et sec ? Le météorologue du SwissCityMarathon, Joachim Schug, fournit des informations.

"Le 13e SwissCity Marathon a lieu par beau temps d'automne !"

Pas de pluie, pas de neige, pas de mauvais temps : le chef météorologue Joachim Schug de MeteoGroup Suisse est optimiste :

La tempête de foehn du dimanche à Lucerne n'a pas été beaucoup remarquée, mais lundi, les fortes pluies sur le versant sud des Alpes atteindront Lucerne.
Par la suite, cependant, un temps sec et calme s'installe dans l'anticyclone. Au début encore avec le soleil et jusqu'à 17 degrés, puis avec le brouillard et le brouillard élevé et un peu plus frais bise.
Le week-end du marathon, il devient calme et sec, il y a de bonnes chances que le gris d'automne se dissolve pendant la journée et cède la place au soleil. De plus, la température est parfaite pour tous les coureurs de 10 à 15 degrés.

Mai 2019 a été extrêmement froid et hostile en Suisse centrale : 2 à 3 degrés plus froid que la normale et beaucoup trop humide - un mois de joie si désagréable est arrivé en 1991.
"Ce qui est particulièrement frappant, c'est que presque tous les jours de mai 2019 ont été trop froids ", explique Joachim Schug, météorologue en chef chez MeteoGroup Suisse et météorologue du SwissCityMarathon - Lucerne.

"Depuis quelque temps déjà, la météo suit très souvent notre programme mensuel arbitraire : avec le passage à juin, l'été est enfin arrivé ", poursuit Schug.

Comment sera l'été 2019 ? à nouveau aussi chaud et sec ?
Selon toutes les projections informatiques disponibles, l'été climatologique de 2019 (c'est-à-dire la période du 1.6. au 31.8.) sera dans l'ensemble trop chaud - bien sûr, cela ne signifie pas que tous les jours seront trop chauds, juin et juillet sont probablement beaucoup trop chauds, août plutôt moyen. Aujourd'hui, la quantité inhabituelle de neige dans les Alpes fond : 5 à 10 cm par jour à 2000m d'altitude.  
"De nouveaux records de chaleur sont peu probables cet été, poursuit Schug. "La raison : les sols sont maintenant trop humides après le mois de mai humide. Les sols desséchés intensifient localement les vagues de chaleur, comme pendant l'été 2003."

Un été changeant avec de la chaleur, mais ensuite des orages torrides sont plus probables.

Jusqu'au 13e SwissCityMarathon, le 27 octobre à Lucerne, il reste encore beaucoup de bonnes semaines d'entraînement.

VOUS POURRIEZ ÉGALEMENT ÊTRE INTÉRESSÉ PAR CE QUI SUIT